OFFICIEL : LE RÉALISATEUR DE « QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? » PERD SES DROITS D’EXPLOITATION

gendres

C’est officiel, Philippe de Chauveron, réalisateur de « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? » est en état de choc. Le succès de sa comédie vient de lui échapper des mains, suite à une sombre histoire de droits.

M. Jean-Claude I., propriétaire terrien dans le Berry, a assigné en justice le réalisateur du film au début de l’été. Il s’explique :

« Ces histoires là, celles qui parlent d’un arabe, d’un juif et d’un chinois qui rentrent dans un bar, ou qui partent en voyage ou qui se marient… Tout ça, c’est de moi. C’est moi qui les raconte. J’en ai plein d’autres, si vous voulez faire la suite du film. »

Le dossier a fait beaucoup de bruit. Le Tribunal de Grande Instance de Châteauroux a donné raison à Jean-Claude I., épaulé par ses témoins et camarades locaux de l’établissement « Le Faisan ».

Le berrichon est désormais en possession des droits d’exploitation du film aux 12 millions d’entrées et s’est déjà rapproché de Claude Zidi.

P20
Le TGI de Châteauroux, spécialement ré-ouvert pour le procès.
Publicités

Une réflexion sur “OFFICIEL : LE RÉALISATEUR DE « QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? » PERD SES DROITS D’EXPLOITATION

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s